FAQ


Question : Quelles différences y a-t-il entre une cuve hydroponique et le dispositif OriCine® ?

 

Réponse : L’originalité de l’innovation OriCine® réside dans le fait qu’elle reproduit automatiquement l’arrosage des orchidées ou autres plantes par trempage des racines. Les racines des plantes sont seulement immergées lors du trempage. Après le trempage, les racines sont émergées : il n’y a pas d’eau résiduelle. Les plantes restent en place dans un pot élégant. Ainsi il n’est pas nécessaire de manipuler les plantes pour les arroser.

 

Les amateurs d’orchidées et de plantes qui s’arrosent par trempage connaissent bien les contraintes liées à ce type d’arrosage. Sans l’utilisation de l’invention OriCine®, les plantes doivent être transportées du séjour vers la cuisine ou la salle de bain pour les tremper, puis il faut les ramener dans le séjour, et enfin il faut nettoyer la cuisine ou la salle de bain … Tout cela prend un certain temps, et n’offre pas de solution pour l’arrosage en cas d’absence.

 

Avec l’invention OriCine®, les orchidées ou les autres plantes et le pot restent en place pour l'arrosage : pas besoin de les trimbaler pour les tremper ! Et avec la prise connectée, vous pouvez programmer vos arrosages hebdomadaires et vous absenter sans contrainte. 

 

L’invention OriCine® est non seulement pratique et propre mais également esthétique. Elle n’est pas comparable à une cuve hydroponique (arrosage ou humification de laine de roche) utilisée par les producteurs de plantes. Elle peut « s’exposer » dans un salon ou autre pièce de vie et elle reproduit automatiquement l’arrosage par trempage des racines avec une immersion et une émersion. Les racines ne restent pas constamment en contact avec l’humidité. Il est possible de laisser le substrat sécher pour ainsi aérer les racines des orchidées ou des autres plantes.


Question : Comment vérifier le niveau d’eau et comment ajouter de l’eau dans le pot étanche contenant le réservoir d’eau ?

 

Réponse : Aidez-vous de l’indicateur de niveau d’eau pour visualiser le niveau d’eau dans le pot. L’indicateur de niveau d’eau indique le niveau d’eau dans le réservoir.

 

Il est conseillé de maintenir le niveau d’eau proche du niveau maximal : « max » sur l’indicateur.

Vérifiez le niveau d’eau dans le pot en vous aidant de l’indicateur. Le contrôle du niveau doit se faire lorsque toute l’eau est retournée dans le pot, avant ou après un arrosage. En effet, lorsque la pompe marche ou que les plantes sont en cours d’arrosage, il y a moins d’eau dans le réservoir et la jauge baisse. La lecture du niveau d’eau dans le réservoir pourrait être faussée.

 

Vous n’êtes pas obligés de retirer les orchidées ou les autres plantes et le dispositif OriCine® : quand le dispositif n’est pas en fonctionnement, ajoutez simplement de l’eau dans le bac qui contient les plantes. Ajoutez de l’eau progressivement. Attendez que l’eau passe dans le réservoir pour vérifier à nouveau le niveau d’eau. Complétez si nécessaire. 


Question: Y-a-t-il un risque de débordement de l'eau du pot lors de l'arrosage?

 

Réponse : Assurez vous de mettre de l’eau dans le réservoir jusqu'à la marque de niveau d'eau, et grâce au système de trop-plein, l'eau ne peut pas déborder du pot lors de l'arrosage de vos orchidées ou de vos autres plantes.


Question : L’eau peut rester dans le réservoir plusieurs mois. Elle n’est à changer que rarement (seulement 2 fois par an). Cela ne pourrait-il pas générer des problèmes avec les plantes ?

 

Réponse : Avant de retourner dans le réservoir l’eau passe à travers un filtre au charbon actif placé sur le dispositif OriCine ®.

Le charbon actif est efficace contre les produits d’assainissement de l’eau, comme par exemple le chlore, l’ozone, le bioxyde de chlore, le permanganate… qui sont tous toxiques. Ces toxiques sont éliminés de l’eau par le filtre. Le filtre est aussi efficace contre le mercure, le plomb, les insecticides, les herbicides, les hormones, etc. L’eau est plus saine pour les plantes.

 

Lors des tests, nous avons complètement changé l’eau tous les 6 mois d’utilisation pour faire un nettoyage. L’eau n’avait pas d’odeur et les orchidées et autres plantes étaient en pleine forme.


Question : Certains sites indiquent des astuces pour arroser les orchidées en cas d'absence, comme par exemple l'utilisation de glaçons. D'autres indiquent qu'il suffit de tremper abondamment les plantes avant le départ, puis au retour. Qu'en est-il?

 

Réponse : Il est exact que de très nombreux articles de blog traitent du sujet de l'arrosage des orchidées. Il est facile d'y lire des astuces qui se contredisent. Aussi est-il compliqué de savoir quoi faire lorsque l'on s'absente. 

 

Il faut savoir que les orchidées préfèrent un arrosage régulier avec de l'eau à température ambiante. Les phalaenopsis auront tendance à perdre leurs boutons floraux et voir leurs fleurs se faner en cas d'arrosage irrégulier compensé par de longues "trempettes". Si vous arrosez vos orchidées régulièrement avec de l'eau à température ambiante, vous pourrez plus facilement voir vos orchidées fleuries toute l'année.

 

Si vous branchez le dispositif OriCine® sur une prise connectée ou sur un programmateur, vous pourrez vous affranchir des soucis d'arrosage lors de vos absences mais également vous arroserez vos plantes régulièrement : cela permettra à vos orchidées ou autres plantes de rester fleuries plus longtemps et cela facilitera leur refleurissement.  


Question : Comment faut-il procéder avec les engrais ?

 

Réponse : Concernant les engrais : ils ne sont pas adsorbés par le charbon actif. Les engrais vont se dissoudre et/ou se répandre dans l’eau pour être absorbés par les racines des plantes. Avec le dispositif OriCine ®, comme l’eau n’est pas jetée après chaque arrosage, les engrais dissous restent dans l’eau. Il faut donc moins d’engrais que pour un trempage classique où l’eau est jetée après le trempage des racines.


Question : Il est conseillé d’arroser les orchidées avec de l’eau non calcaire (ou faiblement calcaire). Comment faut-il faire avec le dispositif OriCine ® ?

 

Réponse : Si votre eau est dure (calcium/ magnésium), il est possible d’utiliser de l’eau de pluie ou une eau faiblement minéralisée du commerce. Comme avec le dispositif OriCine ®, l’eau est réutilisée, la contrainte de la récupération de l’eau de pluie ou de l’achat d’une eau du commerce est réduite. A noter que nous conseillons d’ajouter environ un verre d’eau par semaine pour 3 ou 4 orchidées afin de compenser l’évaporation et/ou la consommation d'eau des plantes.


Question : Certaines plantes comme les orchidées se plantent dans un petit pot en plastique transparent afin de visualiser les racines. Comment cela se fait-il avec le dispositif OriCine® ?

 

Réponse : La surveillance visuelle des orchidées demeure facile car les orchidées restent dans leur pot en plastique transparent qui, lui-même, est placé sur le dispositif. Comme avec des petits pots individuels, les racines, les feuilles, etc. vous pouvez continuer à surveiller vos orchidées.

 

Comme vous passerez moins de temps à la « corvée » de l’arrosage, vous aurez même plus de temps pour la surveillance.


Question : La « trempette » commune ne risque-t-elle pas de favoriser la prolifération des maladies ou des insectes d’une plante à l’autre ?

 

Réponse : Avant d’arriver dans nos habitations, les plantes sont cultivées et arrosées en serre à proximité les unes des autres.

Les amateurs d’orchidées et de plantes qui s’arrosent par trempage procèdent en général en remplissant leur évier d'eau et en faisant tremper toutes les plantes ensemble ou en réutilisant l'eau de trempage. Le risque est donc identique.

 

Il est toutefois important de noter que des plantes en bonne santé seront plus robustes et résistantes aux maladies et insectes. L'arrosage est un élément clé qui contribue à la bonne santé des plantes. C'est pourquoi il est important d’avoir une solution d’arrosage efficace et automatique comme avec OriCine®.


Question : Est-il possible d’utiliser une version nomade du dispositif OriCine® ? Par exemple, pour placer les plantes sur un meuble éloigné d’une prise électrique.

 

Réponse : Nous travaillons actuellement sur une version nomade sur batterie pour des pots qui ne seraient pas placés à proximité d'une prise électrique.